« C’est une immense fierté de faire partie de cette équipe, qui fait figure d’exemple pour améliorer la performance des programmes de santé publique par une meilleure utilisation des données existantes. »

« C’est une immense fierté de faire partie de cette équipe, qui fait figure d’exemple pour améliorer la performance des programmes de santé publique par une meilleure utilisation des données existantes. »

Le Dr Srinath Satyanarayana, Directeur adjoint du Centre de recherche opérationnelle (COR) de l'Union, a un leitmotiv : s’appuyer sur les données factuelles pour mieux planifier et mettre en œuvre les programmes de santé publique.

Il y a un peu plus de dix ans, durant ses études de médecine communautaire, le Dr Satyanarayana cherchait à s’investir sérieusement pour promouvoir un modèle de santé publique basé sur des données factuelles. En 2009, il a eu l’opportunité de rencontrer le Dr Nevin Wilson, qui occupait alors le poste de Directeur régional du Bureau de L’Union Asie du Sud-Est à New Delhi. Un véritable tournant dans sa carrière. « La philosophie et les travaux de L’Union m’ont tout de suite interpellé. Par l’intermédiaire du Dr Wilson, j’ai ensuite fait la connaissance du professeur Anthony D Harries, Directeur du COR, dont la personnalité et les travaux m’ont incité à rejoindre cette structure en qualité de chargé de recherche opérationnelle.

Le COR m’a offert un environnement idéal pour concrétiser mes ambitions. »

Né et élevé dans une petite ville minière du sud de l’Inde, le Dr Satyanarayana a étudié à la faculté de médecine de Mysore, avant d’obtenir son diplôme de médecine à l’Institut des Sciences médicales de New Delhi. Un cursus complété par un doctorat en épidémiologie obtenu à l’Université McGill de Montréal (Canada), sous la direction du professeur Madhukar Pai, avec une thèse intitulée Quality of TB Care in India: Assessing diagnostic and treatment practices of health care providers. (Qualité des soins antituberculeux en Inde : évaluation des pratiques de diagnostic et de traitement mises en œuvre par les prestataires de santé).

« Si j’ai souhaité travailler pour éradiquer la tuberculose et les problèmes de santé respiratoire, c’est en grande partie en raison du fardeau que font peser ces maladies, mais aussi de la complexité des traitements. Et puis, il faut dire que je suis un ancien patient de cette maladie. On m’a diagnostiqué une tuberculose vertébrale et j’ai guéri au bout de huit mois de traitement. »

Le Dr Satyanarayana a participé à son premier cours du programme SORT IT (Initiative structurée de recherche opérationnelle et de formation) en 2009-10. Depuis, il a co-publié, dans le cadre de ses travaux avec le COR, plus de 150 articles scientifiques portant sur la tuberculose, la comorbidité tuberculose-VIH et la santé respiratoire, dont beaucoup ont influé sur les politiques et les pratiques de santé en Inde, mais aussi dans d’autres pays à faible et moyen revenu d’Asie et d’Afrique. Il est devenu, en janvier 2017, Directeur adjoint du COR.

« En ma qualité de Directeur adjoint, je participe actuellement à la promotion et à la conduite des cours du programme SORT IT. Celui-ci aide les pays et les institutions à mener des recherches opérationnelles répondant à leurs priorités spécifiques, à mettre en place des capacités durables en matière de recherche opérationnelle et à s’appuyer sur les données factuelles pour prendre leurs décisions, au service d’une meilleure performance des programmes. »

« J’ai l’intime conviction que la recherche opérationnelle et le programme SORT IT sont de précieux outils de santé publique que les autorités des pays à faible et moyen revenu se doivent d’adopter et de mettre à profit pour offrir aux populations des services de santé de meilleure qualité. »

Le Dr Satyanarayana apporte un soutien technique et administratif pour assurer le bon fonctionnement du COR au quotidien. En parallèle, il encadre les chargés de recherche opérationnelle ainsi que les participants aux cours SORT IT dans leurs travaux respectifs. À ce jour, il a encadré plus de 50 participants originaires d’Inde et d’autres pays à faible revenu. Grâce à son expertise technique, il aide les programmes nationaux à établir leurs priorités en matière de recherche opérationnelle, et il partage et examine les conclusions des études dans ce domaine avec ses confrères et les différentes parties prenantes. L'objectif : identifier les meilleurs canaux pour diffuser ces connaissances et ainsi faire évoluer les politiques et les pratiques de santé. « Les travaux du COR se traduisent concrètement par des programmes de santé publique mieux planifiés et mieux exécutés, et ils aident à mieux utiliser des ressources limitées afin de réduire la souffrance humaine.

« C’est une immense fierté de faire partie de cette équipe, qui fait figure d’exemple pour améliorer la performance des programmes de santé publique par une meilleure utilisation des données existantes. J’ai le sentiment qu’une telle démarche sera fondamentale pour améliorer les systèmes de santé dans un avenir proche, en particulier dans les pays à faible et moyen revenu. »

Ce qui saute aux yeux chez le Dr Satyanarayana, c’est la passion dont il fait preuve pour améliorer l’existant : « Nous avons réellement la capacité de mettre fin à la tuberculose et à d’autres maladies graves en mettant en œuvre plus rapidement et plus rigoureusement les interventions de santé publiques existantes. Cela constitue pour moi une grande source de motivation, aussi bien à titre personnel que professionnel. » Et le Dr Satyanarayana d’illustrer ce credo par un adage : « À l’impossible nul n’est tenu. Mais nous devons toujours faire de notre mieux dans la mesure de nos capacités. Et celles-ci sont sans limites. »

Les cours SORT IT sont des formations organisées dans certains pays d'Asie et d'Afrique pour renforcer les capacités des directeurs de programme qui travaillent dans le domaine de la recherche opérationnelle. Ces cours s'adressent aux responsables de programmes de santé, aux chargés de projets et aux étudiants en santé publique œuvrant dans les domaines suivants : tuberculose, VIH, santé respiratoire, lutte antitabac et maladies transmissibles ou non transmissibles.

https://courses.theunion.org/category/operational-research

 

Actualités