L’intervention de L’Union pour mettre fin à la TB à la 146ème session du Conseil exécutif de l’OMS

Le Conseil exécutif de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) tient cette semaine sa première réunion semestrielle, au cours de laquelle les membres définissent l'ordre du jour de l'Assemblée mondiale de la Santé et les résolutions qui y seront examinées. L'Union a soumis l'intervention suivante, qui portait sur deux points de l'ordre du jour relatifs à l'éradication de la tuberculose. Cette intervention invite les États membres à définir des mesures concrètes en vue d’atteindre les objectifs fixés par la Stratégie de l'OMS pour mettre fin à la tuberculose, notamment en intégrant les objectifs de la déclaration politique signée à l’issue de la réunion de haut niveau des Nations Unies sur la tuberculose en 2018 à des plans nationaux entièrement financés.

Les deux points à l’ordre du jour visés sont EB146/10 : Progrès dans la mise en œuvre de la Stratégie mondiale et des cibles pour la prévention de la tuberculose, les soins et la lutte après 2015 (Stratégie pour mettre fin à la tuberculose) et EB146/11 : Mettre fin à la tuberculose – Projet de stratégie mondiale de recherche et d’innovation pour la tuberculose


Cent quarante-sixième session du Conseil exécutif de l'OMS : Intervention sur l’élimination de la tuberculose.

« L'Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires (L’Union) est une organisation scientifique mondiale qui vise à proposer des solutions aux problèmes de santé publique les plus urgents, notamment la tuberculose, auxquels sont confrontées les populations pauvres.

Nous nous félicitons que la stratégie mondiale de l'OMS pour la recherche et l'innovation privilégie des recherches qui soient axées sur les besoins, fondées sur des données factuelles, abordables et accessibles, et saluons l’importance accrue accordée à la participation des communautés affectées par la tuberculose à chaque étape des recherches. Cette stratégie reconnaît le rôle des mesures d’incitation s’agissant de stimuler l'innovation, et nous demandons aux États membres de veiller à ce que ces mesures d’incitation prévoient le partage des données et de la propriété intellectuelle, afin de soutenir et d’encourager de nouveaux modèles collaboratifs pour la recherche.

Nous nous félicitons que cette stratégie fasse référence au partage des données issues des recherches financées par des fonds publics, l'objectif ultime étant que le public tire parti des investissements publics dans le domaine de la science. Nous estimons que cette politique de partage devrait également s'étendre à la propriété intellectuelle issue des recherches financées par des fonds publics, notamment par le biais de la communauté de brevets pour les médicaments, le Medicines Patent Pool.
Pour aider à combler le déficit de financement, les États membres devraient faire preuve de transparence quant au montant des financements qu'ils consacrent à la recherche-développement sur la tuberculose. Ils devraient également envisager de mettre en place des mécanismes collaboratifs pour coordonner le financement de la recherche-développement sur la tuberculose, afin de garantir la mise au point en temps utile de vaccins, de médicaments et d'outils de diagnostic pour mettre fin à la tuberculose, ainsi que l'accès à ces produits à un prix abordable.

Les ressources nécessaires pour mettre fin à la tuberculose restant largement inférieures aux besoins, L'Union appelle tous les chefs d'État et de gouvernement à prendre note des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs fixés au titre de la stratégie de l’OMS pour mettre fin à la tuberculose, et à mobiliser d'urgence les ressources nécessaires pour mener celle-ci à bien. Les États membres devraient définir les mesures concrètes qu'ils comptent adopter pour accélérer les progrès dans ce sens, notamment en intégrant les objectifs de la déclaration politique signée à l’issue de la réunion de haut niveau sur la tuberculose à des plans nationaux entièrement financés.

Revoir la 146ème session du Conseil exécutif de l’OMS.

 

Actualités